03.05.2022 – Présentation du rapport “un dispositif de soutien au processus de subjectivation des jeunes vulnérables, entre confrontation aux et confirmation des institutions” – Pierrine Robin – Kurzvorstellung von Ana Tudoran

Présentation du rapport “un dispositif de soutien au processus de subjectivation des jeunes vulnérables, entre confrontation aux et confirmation des institutions”

A la croisée d’une sociologie des parcours de vie (Bessin, 2010), d’une sociologie de la santé mentale (Demailly, 2011) et d’une sociologie de l’action publique, cette communication portera sur l’analyse d’un dispositif, d’orientation psychanalytique, de soutien à la mise en récit de soi de jeunes qui circulent entre les institutions de l’Aide sociale à l’enfance, de la protection judiciaire de la jeunesse et du soin. Nous chercherons à comprendre en quoi ce dispositif, co-porté par la pédopsychiatrie, le soin, et la protection judiciaire de la jeunesse, propose une approche renouvelée de l’accompagnement des parcours et des processus de subjectivation de jeunes en difficulté sociale et souffrant de troubles mentaux, tout en étant parfois rattrapé par des logiques instituantes des institutions qui le portent. Notre travail prolonge également les travaux s’intéressant à la production du soin, en se focalisant sur la réflexivité des professionnels (Ravon et Vidal-Naquet, 2016). Nous nous intéresserons aux tensions morales, aux « épreuves d’éthicité » rencontrées par les acteurs dans la mise en œuvre de ce dispositif. Nous porterons la focale sur l’analyse « de ce qui fait problème pour les acteurs, sur les moments où les personnes s’interrogent sur ce qu’il convient de faire d’un point de vue pratique ou sur ce qu’elles doivent faire d’un point de vue moral ». (Borelle, 2017, p. 117) Dans l’analyse de ce dispositif et de la réflexivité des professionnels qui y concourent, nous porterons la focale sur trois dimensions : l’incursion du dispositif dans les rapports de pouvoir et dans la modification de la division du travail, l’évolution proposée dans les processus de catégorisation et d’accompagnement des jeunes dits vulnérables souffrant de troubles psychiques, et enfin les tensions à l’œuvre dans le travail interinstitutionnel et intersectoriel mettant au jour les fragilités inhérentes à tout dispositif.

Pierrine Robin (CMB / Paris-Est Créteil)

Kurzvorstellung – Le dialogue en Union européenne. La communication des professionnels roumains du secteur culturel avec les homologues français et allemands (thèse soutenue en 2021)

Par l’enquête qualitative concernant le secteur culturel de trois pays européens, l’Allemagne, la France et la Roumanie, des facteurs qui influencent la communication internationale entre les homologues ont été révélés. Cette étude interdisciplinaire dans le domaine des sciences de l’information et de la communication a constaté la multiplicité des aspects à prendre en compte lors des échanges entre professionnels, ainsi que le faible niveau de connaissance réciproque des partenaires. Tout facteur mentionné par les interviewés représente en même temps une piste pour une réflexion plus approfondie dans le cadre des recherches futures dans différents domaines scientifiques. L’intervention propose ainsi une discussion à partir des témoignages concernant la migration comme facteur d’influence dans l’interaction internationale des professionnels du secteur culturel.

Ana Tudoran (CMB)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.