26.01.2024 – À la découverte de « l’île rouge de l’Atlantique » : les voyages d’artistes de RDA à Cuba et le piège de l’exotisme (1961 – 1989) – Coline Perron

Depuis la révolution cubaine de 1959, « l’île rouge de l’Atlantique », à la fois « pays frère socialiste » et « pays du Sud », occupait une place particulière dans les discours et l’imaginaire est-allemand (Hosek, 2012). Rares et convoités, les voyages à Cuba, attribués via le Reisebüro de RDA, pouvaient jouer le rôle de récompense accordée aux artistes considérés comme loyaux. En suivant les trajectoires de plusieurs artistes membres de l’Association des artistes plasticiens de RDA (Verband bildender Künstler – VBK) ayant accompli un (ou plusieurs) voyage(s) d’études à Cuba, cette intervention va s’interroger sur leur expérience à Cuba et sur les résultats de ces voyages : quelles sont les œuvres qui naissent de ces échanges ? Quelles visions de Cuba donnent-elles ? Des influences mutuelles ont-elle lieu au-delà de l’attrait de l’exotisme ?

Vendredi 26 janvier, à 14h, par zoom (lien à demander à Marion Picker).



Citer ce billet
Layla Kiefel (2024, 10 janvier). 26.01.2024 – À la découverte de « l’île rouge de l’Atlantique » : les voyages d’artistes de RDA à Cuba et le piège de l’exotisme (1961 – 1989) – Coline Perron. Mobilität, Migration und räumliche Neuordnung | Mobilités, Migrations, Recomposition des espaces. Consulté le 21 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vkd0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.